4:48 Psychosis

Après quelques imprévus, nous avons finalement pu assister samedi 09 décembre 2017 à la représentation de 4 :48 psychosis, dernière pièce de la fameuse dramaturge britannique Sarah Kane.

Entre sons grinçants et flash lumineux, le spectateur a fait un saut dans le monde névrotique de l’auteur, à travers l’œil du metteur en scène Kelvin Wong. Les quatre acteurs ont ainsi présenté les va-et-vient entre la réalité et l’inconscient torturé de la protagoniste, interprétée par Claudia Low.

Et qu’en ont pensé les spectateurs du LFKL ?

« J’ai trouvé la mise en scène à la fois intéressante et choquante car la pièce brisait les aspects de la bienséance sur scène et également les lois du pays d’accueil. » Sikkim

« La pièce de théâtre était intense. Le jeu des acteurs était très bon, on voyait bien les émotions et les trois acteurs qui changeaient sans arrêt de personnages étaient très impressionnants. Pour les personnes qui font du théâtre en dehors, c’était intéressant de voir le choix des techniques utilisées. » Ondine

« Le concept de la pièce était bien choisi, elle abordait des sujets tabous, de façon très réaliste. J’ai été vraiment touchée et je la reverrais sans hésiter. » Nina

« Malgré quelques moments drôles, je n’ai pas aimé la pièce car je l’ai trouvée trop sombre » Ines

« Une pièce forte qui dévoile les ombres de l’auteur » Mme Macquet. professeure de lettres

« Il y a tant de force, de violence, d’émotions, de détresse qui vous donne froid dans le dos. Surtout quand on sait le dénouement de l’histoire. Un seul mot : fascinant » Hasnia, VS Collège

« Une mise en scène époustouflante et une performance d’acteurs de haut niveau qui nous transportent avec le plus grand intérêt dans l’univers psychotique de Sarah Kane. Un moment rare. » Mme Couly, professeure d’allemand